Scandinavie
Du 30 Mai au 10 juin 2020
guides: Lionel Maumary et Matti Sillanpää

(Photos Jari Peltomäki / Finnature)

Programme du voyage

Jour 1
Oulu

Arrivée à Oulu où le guide de Finnature nous attend. Oulu est un port sur la côte nord-est du golfe de Bothnie. Il est situé à presque 200 km au sud du cercle polaire dans “l’aisselle” de Miss-Finlande. Dès le soir de notre arrivée, nous commencerons par la recherche de notre première chouette, la mythique Chouette lapone.
Nuit à Oulu.

Jour 2
Liminganlahti, Oulu

Nous passerons la journée dans la région d’Oulu, qui est le meilleur endroit en Finlande pour voir les rapaces nocturnes. Nous nous concentrerons d’abord sur les Chouettes de l’Oural et de Tengmalm ainsi que sur le Grand-duc. L’erratique Chouette épervière y niche presque chaque année. Le Hibou des marais est également présent et parfois aussi le Hibou moyen-duc dans les vastes champs qui entourent Oulu. Au plus profound de la taïga niche la Chouette lapone.

Nous visiterons également Liminganlahti, une zone humide d’importance internationale pour les oiseaux d’eau qui héberge des milliers de canards et limicoles. On observe ici le Cygne chanteur, la Grue cendrée, le Pygargue à queue blanche et le Busard des roseaux ainsi que la Sarcelle d’été, le Harle piette avec quelques couples de Barges à queue noire, un oiseau rare à cette latitude. Après avoir observé les Mouettes rieuses et pygmées et les Sternes pierregarins dans leurs colonies respectives, nous irons dans la forêt à la recherche des Pics noir et tridactyle, ainsi que de la Gélinotte des bois et du Grand Tétras.

Oulu est l’un des rares sites où niche la Bargette de Térek en Finlande, où la population n’excède guère une poignée de couples. La connaissance des lieux par les guides locaux est ici particulièrement utile.

Bien que nous soyons aux confins de la Laponie, quelques oiseaux chanteurs nocturnes pourront être entendus. Il y a de bonnes chances pour le Rossignol progné, la Rousserolle des buissons et peut-être le Râle des genets. Les excursions nocturnes sont bien sûr facultatives.
Nuit à Oulu.

Jours 3 – 5
Kuusamo

Depuis Oulu, notre voyage continue vers le nord et l’est en direction de Kuusamo. En route, nous nous arrêterons pour observer dans les marécages boisés et au bord des lacs de la taïga. Kuusamo est considéré comme le meilleur site ornithologique de Finlande. L’immense taïga nous réserve là un vrai festival pour les yeux. Alors que le Garrot à oeil d’or, le Chevalier Sylvain et le Pinson du Nord sont communs, la vraie star est le Robin à flancs roux, qui atteint ici la limite occidentale de son aire de répartition. Les Bruants rustique et nain, les Pouillos boreal et verdâtre, la Mésange lapone, le Cincle plongeur et le Mésengeai imitateur seront au rendez-vous. D’autres espèces recherchées seront le Jaseur boréal, la Pie-grièche grise, le Grèbe jougris, le Roselin cramoisi et le Beccroisé perroquet.

La montée à la colline de Valtavaara est assez raide mais la vue d’en haut est magnifique et le Robin à flancs roux en vaut la chandelle. Le terrain est généralement facile pour la marche, mais avec un ou deux passages nécessitant une bonne condition physique.

Les forêts autour de Kuusamo hébergent de nombreux tétraonidés. Nous y rechercherons les Grands Tétras, Tétras lyre et Lagopède des saules tôt le matin. Une marche facile dans les vieilles et magnifiques forêts du parc national d’Oulanka nous permettra peut-être de voir la Gélinotte des bois. Cette réserve naturelle, qui jouxte le parc national de Paanajärvi du côté russe, marque la limite occidentale de la taïga (forêt boréale de cônifères). Outre les forêts d’épicéas, recouvertes de lichens et de mousses, les forêts élevées de pins à lichens, les rivières sauvages et les marécages hébergent de nombreuses raretés. La flore et la faune y est un mélange caractéristique d’espèces nordiques, orientales et méridionales. Le nord tend la main au sud à Oulanka. Les forêts d’étroits épicéas, où habitant l’Ours brun, l’Aigle royal, le Mésengeai imitateur et le Cincle plongeur créent une forte atmosphere de la vie sauvage boréale.
Nuits à Kuusamo.

Jour 6
Passage du cercle polaire arctique en Laponie, Ivalo

Jour 6 Passage du cercle polaire arctique en Laponie, Ivalo
Nous quitterons Kuusamo après le déjeûner et ferons route vers Ivalo en Laponie. En route, nous nous arrêterons dans les marécages boisés à la recherché du Chevalier arlequin, du Bécasseau falcinelle et de la Bécassine sourde. Après un arrêt pour la photo traditionnelle au passage du cercle polaire arctique, nous continuerons notre route vers le nord. Des Harles piettes et des Faucons émerillons agrémenteront notre voyage. Sur les collines, nous pourrons rechercher le Pluvier guignard et le Lagopède alpin avant de rejoindre notre hôtel.
Nuit à Ivalo

 








Jours 7 - 8
Norvège, Båtsfjord

Nous quitterons Ivalo et roulerons jusqu’à ce que la forêt cède place à la vaste toundra arctique ouverte. Avant de quitter les forêts collinéennes nous chercherons spécialement le Durbec des sapins, très discret mais peu farouche.

Les marécages boisés et les rives des lacs sont d’excellents sites pour le Bruant lapon, le Plongeon arctique, la Macreuse brune et la Gorgebleue à miroir roux. La Buse pattue nous survolera tandis que le Pluvier doré, la Barge rousse et le Chevalier arlequin se montreront dans leur glorieux plumage nuptial.

Nous longerons la rivière Tana et traverserons la frontière norvégienne. Nous visiterons le delta de la rivière en Norvège, qui est un site de mue fameux du Harle bièvre (aussi pour les oiseaux suisses!) et où se trouve une grande colonie de Sternes arctiques. Nous aurons également la chance d’observer des phoques et il y a même un site de nidification du Faucon gerfaut dans les rochers alentour!

Depuis le delta, nous nous dirigerons vers la toundra d’altitude et Båtsfjord, un petit port à l’extrémité nord de la péninsule de Varanger. La toundra est le fief du Faucon gerfaut et du Lagopède alpin. Le Labbe à longue queue et le Pluvier guignard peuvent également être observés juste au bord de la route. Avec un peu de chance, nous pourrons même voir la magnifique Harfang de neiges...

Près de la ville, il y a un excellent site pour l’observation des oiseaux de mer, offrant l’opportunité de voir les Goélands bourgmestre et à ailes blanches notamment. Selon l’enneigement, nous nous aventurerons dans la toundra à la recherche du Pluvier guignard, du Labbe à longue queue, du Bruant lapon et du Courlis corlieu.
Nuits à Båtsfjord

Jours 9 – 10
Varanger Fjord, Vardö

Nous nous dirigerons vers le Varanger Fjord via le delta de Teno. Dès ce moment et durant les prochains jours, nous chercherons les Plongeons catmarins et arctiques, les Eiders de Steller et à tête grise, la Macreuse brune, les Labbes parasite et à longue queue, les Goélands bourgmestre et à ailes blanches, la Gorgebleue à miroir roux, le Sizerin blanchâtre, la Linotte à bec jaune, le Pipit à gorge rousse, l’Alouette haussecol et le Bruant des neiges notamment. Le vol papillonnant du Bécasseau de Temminck et les parades des Combattants variés nous accompagneront alors que les Phalaropes à bec étroit tourneront telles des toupies sur les petits lacs de la toudra.

Plus nous nous dirigerons vers le nord et l’est du port de Vardö, plus le paysage deviendra austère. Ici le paysage est dominé par des falaises abruptes tombant dans la mer et sillonné de rivières rapides. L’atmosphère est sauvage mais calme, très variée, parfois même lunaire!

Nous prendrons le bateau depuis Vardö pour aller visiter la fameuse colonie d’oiseaux de mer sur la petite île de Hörnoya (si la météo le permet). La réserve naturelle de Hörnoya est la plus orientale des colonies protégées d’oiseaux de mer en Norvège. Les alcidés Nordiques cohabitant ici avec les Mouettes tridactyles, les Eiders à duvet et les Cormorans huppés: Guillemots de Troïl, de Brünnich et à miroir, Petits Pingouins et Macareux moines nous assureront une journée inoubliable! Tous ces oiseaux sont en outre très faciles à photographier au nid dans la colonie.
Nuits à Vardö

Jour 11
Retour en Finlande, Tana Bru

Après le déjeûner, nous prendrons la route vers le sud pour retourner en Finlande. Nous observerons en route vers Tana.
Nuit à Tana Bru.

Jour 12
Tana Bru – aéroport d’Ivalo

Avant midi nous aurons encore la chance d’observer en route vers l’aéroport d’Ivalo. Avec un peu de chance, nous verrons quelques Jaseurs boréaux ou même le Pouillot boréal! Il sera pourtant l’heure de quitter les grands espaces sauvages...

Itinéraire résumé
Jour 1 Vol Genève - Oulu via Helsinki. Nuit à Oulu
Jour 2 Liminganlahti, region d’Oulu. Nuit à Oulu (3)
Jours 3-5 région de Kuusamo region. Nuits à Kuusamo (3)
Jour 6 Traversée du cercle polaire. Laponie, au nord jusqu’à Ivalo. Nuit à Ivalo (1)
Jours 7-8 Arrivée en Norvège, Båtsfjord. Nuits à Båtsfjord (1)
Jours 9-10 Varanger fjord, en bateau sur l’île d’Hörnoya. Nuits à Vardö (2)
Jour 11 Retour vers la Finlande. Nuit à Tana Bru (1)
Jour 12 Transfert à l’aéroport d’Ivalo. Vol Ivalo – Genève via Helsinki









Prix :
12 jours, CHF 4'500.- par personne en chambre double
Tarif pour chambre unique : CHF 5'040.-
Nombre minimum de participants 12 personnes
Nombre maximum de participants : 14 personnes
Formalités administratives pour citoyens suisses :
Un passeport valable pendant toute la durée du voyage est nécessaire.

Prestations comprises
:
- vol en classe économique
- jusqu’à 20 kg de bagages
- chambres doubles avec douche/WC
- demi-pension pendant tout le voyage (pique-nique de midi non compris)
- excursions selon le programme
- guides expérimentés et locaux
- guides compétents depuis la Suisse

Prestations non comprises
:
- assurances d’annulation et de rapatriement (police annuelle CHF 81.-)
- risques individuels
- dépenses personnelles et boissons