Voyages ornithologiques autour du monde

Venez avec nous à la découverte de la gent ailée et du monde sauvage !

Spitzberg - Juillet 2010



Dimanche 18 juillet

Retrouvailles à l’aéroport de Genève (bondé !). Après de nombreuses files d’attente, nous embarquons finalement dans un Canadair pour Copenhague. Au passage de sécurité, je me fais fouiller… le sac de bonbonneries ;-) Les sachets chauffants sont désignés coupable. Le douanier se demande où on part avec un tel matériel !
Petit dîner : hot dogs sur le pouce ! Au grand dam de Lionel et de Bertrand : panne de l’appareil à saucisses = ils doivent se rabattre sur les sandwichs.
Arrivée à Oslo : première frayeur : nos bagages sont aux abonnés absents !! Après demande d’infos, ils suivent sans autre (on espère) jusqu’à Longyearbyen.
Les hommes se ruent au free shop pour remplir la cave : on ne va pas mourir de soif ;-) Arrêt dans un bar à tapas : au vu des prix, on se rabat sur les cacahuètes : Fr.s. 6.00 le petit verre ! Et Lionel prend une assiette de fromage : Fr. 40.00 !! Et c’est frugal…. Comme on a toujours faim, Philippe nous conseille un pub avec des frites… Nathalie commande 2 cheeseburgers, 1 bière et 1 pepsi : total Fr. 80.00 ! Vous avez bien lu ! Beaucoup ri…
Longyearbyen : 23h30, 7°, pluie… bus jusqu’à l’hôtel où on dépose nos bagages et réveillons Véronique qui est déjà sur place. Les raisonnables ont réservé une chambre et les autres repartent à minuit et demi pour une folle promenade ! Sternes arctiques et Labbes parasites qui attaquent, Bécasseaux violets bagués à profusion, Goélands bourgmestre, Guillemots à miroir, Hareldes boréales et famille d’Eiders à duvet. Le goéland attaque les petits… heureusement sans succès !
Stéphane est frigorifié. Philippe retourne à l’hôtel avec lui… et je les suis. Il est 2h00 ! Finalement, on loue une chambre pour les 3 !
Les autres continuent en direction du camping…

Lundi 19 juillet

Réveil à 8h00, douche chaude : quel bonheur ! Philippe appelle Lionel : il vient se coucher, suivi de Nathalie, Andrea et Bertrand pendant qu’on va déjeuner… Ils sont « raides ».
Comme il pleut toujours, on prend un taxi pour descendre au port. Le souci, c’est qu’on voit bien le bateau, mais on ne sait pas à quel ponton on doit se rendre ! Résultat : on attend sous la pluie jusqu’à midi !! Heureusement, on est bien accueilli ! On prend possession de nos cabines et à table. Salade avec petites crevettes comme entrée, saumon en papillote avec riz blanc et chaud-froid de fruits rouges pour le dessert : extra ! Quand même un petit souci d’acclimatation au roulis… Nathalie me sauve ! Merci ;-)
On « roule » en direction de Trygghamna ! Premières observations de phoques : génial ! Un couple de Grands labbes avec 2 poussins… Une équipe part avec le zodiac pour le voir de près. Pascal renonce : il tombe de sommeil (c’est le seul qui n’a pas dormi la 1ère nuit)… sieste obligatoire. Ils reviennent au bout d’une heure : Lionel avait oublié son appareil photo et ils ont trouvé un couple de Phalaropes à bec large. Il n’en fallait pas plus pour réveiller Pascal. Petite pluie fine + froid : je reste sur le bateau ! On hésite de manger sans eux… ils arrivent finalement à 21h00. On est un peu déphasés. Soupe en entrée, gratin de légumes et lait acidulé avec différentes confitures pour le dessert : vraiment bon !
Comme on a pris un certain retard, on décide de zapper l’étape « morses » et d’aller dormir : Tout le monde en a bien besoin ;-)

Mardi 20 juillet

Nuit très agitée : on se croit presque sur le grand huit ! Pascal se lève déjà à 6h00. Petit-déjeuner à 8h00 et, bonne nouvelle : la pluie n’est plus de la partie.
Matinée sur le pont : on navigue au pied de glaciers avec champs d’icebergs : époustouflant. Et, cerise sur le gâteau : plusieurs Phoques barbus se prélassent sur la glace et une Mouette ivoire nous survole ! Il a fallu tout ça pour que Lionel émerge ! Il aurait été très déçu de rater ça !
Au menu : harengs marinés, côte de porc purée et ananas pour le dessert : super.
L’après-midi, on débarque à la Baie du Roi (Kongsfjorden) pour observer une colonie de Mouettes tridactyles et Guillemots de Brünick. Ce sont Muriel et Anne qui nous accompagnent avec le fusil. Sérieuse remise à l’ordre pour notre trio « infernal » : pas très obéissant ! Menacés de rester sur le bateau s’ils ne restent pas en groupe… quand même un peu penauds ;-))
On grimpe jusqu’au sommet de la falaise : magnifique ! Rennes, Renards polaires et on pourrait presque toucher les oiseaux qui nichent dans la falaise. En plus, Muriel a tout amené pour la pause thé : génial !
On navigue en direction du nord : le beau temps arrive. Paysages à couper le souffle.
Maryse fête ses 70 ans ! Dessert spécial : fondant au chocolat avec une bougie après un potage et des tortellinis au pesto : super sympa ! Philippe ouvre une bouteille pour trinquer à son anniversaire !

Mercredi 21 juillet

Petit-déjeuner à 9h00 après avoir dormi au fond de la Baie du Roi, devant un glacier. On débarque à Ny London, île de Blomstrand, en face de Ny-Ålesund (ville avec base scientifique qui collabore avec l’université de Longyearbyen : 20 habitants l’hiver et 100 l’été) Un immense paquebot y est amarré… on n’aimerait pas être à leur place.
On observe un Renard polaire pendant que les photographes s’éclatent avec un magnifique Plongeon catmarin, des Hareldes boréales et des Bruants des neiges… superbe et, bonne nouvelle : ils sont presque obéissants ;-)
Au menu : magnifique plat de crevettes à décortiquer avec mayonnaise, lieu (poisson) au lait de coco-tomates avec riz + compote de pruneaux : extra ! On navigue direction nord. Bernard s’arrête et va en zodiac : il connaît un endroit où il pourrait y avoir des morses (pas visible de la mer) : chou blanc !
Nous continuons et gardons les yeux grands ouverts. On pourrait voir des Ours polaires… Un cri : il y en a un… embrassade générale sur le pont !!! On est trop contents. On s’arrête à Holmia Bukta : petite baie où une baleine s’est échouée l’automne passé, a gelé pendant l’hiver et, grosse aubaine pour tous les ours de la région : ça fait un super garde-manger ! Une maman avec son petit qui réclame des câlins : trop mignon. Un gros mâle arrive et ils doivent partir en escaladant une pente très raide ! On a eu peur pour le petit : ouf, il y arrive…
Le souper est prêt : potage, quiche et fromage pour le dessert : trop bon !

Jeudi 22 juillet

Nuit calme. Après un bon petit-déjeuner, Bernard embarque une série de passagers sur le zodiac pour observer les ours de plus près… Très impressionnant !! Une mère et son petit, puis plusieurs individus se succèdent (au moins 13 différents au total). On est vraiment près ! On assiste à des jeux avec des algues, des séances d’intimidation… la totale ! Tout le monde est aux anges !
Après des cuisses de poulet servies avec des choux sucrés et un muffin aux myrtilles avec une crème vanille en dessert : on est vraiment gâtés…, on part direction nord : île de Moffen. Partie de cartes pour passer le temps… bien ri !
Ile en vue et là, cerise sur le gâteau : il y a une centaine de morses étalés sur la plage : c’est énorme ! On repère aussi une Mouette de Sabine : un peu loin, mais quand même !
Potage aux asperges, lasagnes aux épinards et flan caramel : délicieux, mais très copieux… on se fait un peu de soucis pour la balance au retour ;-)
Pas du tout décidés d’aller au lit : on joue aux cartes et Pascal va se coucher ! Juste avant minuit, Bernard vient nous dire que des morses approchent du bateau. Et là : L’OBSERVATION d’une vingtaine de Morses qui soufflent et rugissent à un mètre de nous : hallucinant… ils sont énormes et le mot est faible ! Andréa nous gratifie d’un « Morses attaquent » ;-))
Ce qu’il y a de sûr, c’est que personne ne réclame pour faire un tour de zodiac !! Pascal s’est quand même relevé et n’a pas regretté.
Après toutes ces émotions, beaucoup de peine à s’endormir !

Vendredi 23 juillet

Longue observation d’au moins 3 Mouettes de Sabine. Superbe, mais elles restent sur l’île et comme on n’a pas le droit d’approcher (distance min. 300 m) les photographes sont un peu frustrés… Les morses ne nous regardent même pas ;-)
Petite sieste après un excellent dîner : filets de maquereau à la tomate, brandade de morue et plat de fruits pour le dessert ! Bananes pour Nathalie et moi !
On débarque à Mushamna où il y a une cabane de trappeur. Petit lac avec un couple nicheur de Plongeons catmarin : magnifique ! Nombreuses Sternes arctiques, femelles d’Eiders à duvet et une petite centaine de Bernaches cravant très farouches.
Au moment de retourner sur le zodiac, une Mouette ivoire nous survole : c’est la grande excitation pour les photographes ! Et observation de plusieurs Petits Rorquals : génial.
La pause thé nous attend à bord : délicieux. Comme on navigue, des uns en profitent pour se reposer, lire, trier des photos ou rattraper un peu le retard des notes ;-)
Au menu : potage, salade et cake aux olives, semoule aux raisins avec crème vanille : délicieux, mais cata pour les kilos… tant pis : on profite ! Gros éclats de rire au souper… je suis à côté de Nathalie ;-))
Jass avec fou rire garanti entre autre par Véronique… Photo du soleil à minuit et il faut bien se décider à aller se coucher… A peine au lit, Pascal me dit de me relever : il veut que je le prenne en photo en maillot de bain sur le pont ?! Bien ri.

Samedi 24 juillet

Un peu de peine à se lever ! Temps tout couvert. Après déjeuner, ils nous débarquent sur l’île d’Andöyane. Muriel et Martin sont aux aguets… on a vu 3 ours sur le continent ! Il n’en faut pas plus pour que le groupe reste assez soudé ;-)
On observe plusieurs Phalaropes à bec large avec minuscule poussin : trop chou ! Enormément de sternes : gare aux attaques… j’ai pris un bâton sur la plage comme paratonnerre et Madeleine une corne de Renne… les autres rigolent, mais c’est très efficace. Il y en a même une qui se pose sur la tête de Pascal !
Belle observation d’Eiders à duvet sur le nid et Labbes parasites qui, au vu de leur comportement, ont sûrement un poussin… pas vu !
Retour sur le bateau où un excellent dîner nous attend : harengs marinés, spaghetti bolognaise et mjölk-confiture. Stéphane est enfin aux anges !! Après-midi tranquille : sieste, cartes (on apprend le jass à Anne) et Stéphane se met à la cuisine : il fait le pain avec les filles du capitaine.
On navigue jusqu’à Vesle Raudfjorden (cimetière de morses). Impressionnant ! Puis en soupant, direction la baie d’Hamilton. Au menu : potage brocolis-choux-fleur, morue avec sauce béarnaise et crumble aux pommes-fruits rouges. Je ne trouve plus de qualificatifs tellement c’est bon !
On observe une énorme colonie de guillemots-tridactyles et on mouille devant le glacier : superbe et froid !
Cartes et au lit, parce qu’il faut bien y aller… à 0h15.

Dimanche 25 juillet

Après une bonne nuit, nous embarquons sur le zodiac et entamons l’approche du glacier d’Hamilton : irréel ! Avec le bruit de la colonie d’oiseaux et du zodiac qui heurte les icebergs… c’est magnifique ! On approche un Phoque barbu qui se prélasse sur un bourguignon (glaçon) et prenons un peu de temps pour photographier des macareux… C’est maintenant le tour de la 2ème équipe ! Grosse affluence pour cette magnifique baie : on voit 9 zodiacs et 8 kayaks !! Thé-café sur le pont en observant des Bernaches nonnettes et des Eiders à duvet. Hélas toujours pas de têtes grises !
Une équipe descend dans la soute pour comprendre le fonctionnement du bateau : moteur, électricité, osmose de l’eau de mer… on est complètement autonome ! C’est très intéressant.
On passe à table pendant qu’on navigue en direction de l’île aux macareux : Ytre Norsköyane. Salade verte avec feta, côtelettes d’agneau-couscous et fromage pour le dessert. Comme il y a un ours qui se promène sur l’île, les plans sont changés… on va débarquer à Fuglesangen où il y a une colonie de Mergules nains. Pas de soucis, le groupe reste bien soudé ;-) et on se régale… ils sont trop mignons et leurs cris : à se tordre de rire !
Petit thé pour se réchauffer et parties de cartes avant le souper : potage à la tomate, gratin saumon-chou chinois et pana cotta de chocolat blanc : quel régal !
On mouille à Holmia Bukta pour dormir (baleine échouée et toujours des ours). Encore une très belle journée !
Au lit à 23h00… on pourrait presque dire qu’on se couche comme les poules ;-))

Lundi 26 juillet

Ce matin, la météo n’est pas de la partie : ciel bas, brouillard et pluie. On débarque sur la presqu’île de Smeerenburg (ancienne ville baleinière) sur Amsterdamøya. On espérait la Mouette de Sabine : sans succès. Par contre, belles observations d’un couple de Plongeons catmarin, de Labbes parasites, de Bécasseaux violets et quelques Sternes arctiques très peu farouche. Comme elles couvent et qu’il fait froid, elles reviennent rapidement sur leurs œufs ! Pour se réchauffer, on mange des sardines en entrée et de la morue avec des petits légumes et des poires belle-hélène.
On fait maintenant route vers le Krossfjorden et entrons dans la baie du 14 juillet. On a essuyé une jolie tempête avec un vent force 5/SO. Du coup, on carbure au stugeron et on va sous la couette sur les conseils de Muriel ! J’émerge à 20h30 !!! C’est l’heure de souper. Très bon potage et hachis Parmentier + mjölk-confiture pour le dessert. On ouvre une bouteille de vin supplémentaire. On est trop contents d’avoir supporté la tempête sans être malade ;-)
C’est 22h30 et on a tout sauf sommeil ! Cartes, notes, douche, etc… au lit à 1h00.
Pascal pas trop content : on a fait du bruit en jouant.

Mardi 27 juillet

Le glacier a vêlé pendant la nuit. On sent la houle. Après déjeuner, débarquement au pied du glacier du « 14 juillet ». On grimpe jusqu’au sommet et marchons dessus. Quelle folle impression ! Grâce à la montre de Madeleine nous connaissons sa hauteur : 60 mètres !
Comme la mer est assez agitée et que nous ne pourrons pas aller en zodiac au pied de la colonie de macareux, on longe la plage : magnifiques rennes, Oies à bec court et Bernaches nonnettes avec des poussins, attaque de Labbe parasite, et superbe vue sur le fjord. 4 heures de promenade : on ne voit vraiment pas passer le temps ! On arrive pour le dîner : salade de carottes, pâtes au thon et salade de fruits : toujours délicieux.
On fait route vers le glacier de Lillieköökbreen, au fond du Krossfjorden. 8 km de front : juste époustouflant et on observe de beaux vêlages.
Juste avant de souper, voilà 5 phoques annelés qui viennent jouer les curieux autour du bateau : ils sont trop mignons. Et c’est déjà l’heure de se mettre à table : potage aux pois cassés, viande séchée de mouton avec flatbröd (galettes minces), fromage et gâteau au séré avec ananas…
Encore des cartes : ça perd, ça gagne ! La roue tourne, les esprits s’échauffent
Au lit à 0h30, il fait presque soleil

Mercredi 28 juillet

Grand soleil… et devant ce glacier de Lilliehöökbreen, c’est juste magnifique !
Tout le monde sur le pont après déjeuner et nous entamons la navigation : longue route à faire ! Bronzette sur le sundesk, quand même en doudoune, faut pas rêver ;-) Pause thé-carambars, photos du groupe, visite du poste de pilotage ! A peine fini, nous arrivons en pleine mer et les hostilités commencent !!! Creux de 2 mètres. Au début, on rigole bien et au bout d’un moment le stugeron en sauve quelques-uns. Et ça dure… juste une petite accalmie pour manger : harengs sauce-tomate, pdt avec sauce et saucisses-moutarde, fruits secs pour le dessert et tout le monde au lit. Ça balance beaucoup trop ! On devait débarquer pour les morses à Richard Laguna, puis Poolepynten. Pas de morses en vue et trop de houle pour mettre le zodiac à l’eau ! Le supplice prend fin à 19h00…
On s’arrête pour le mouillage à Farmhamna. On observe un vol de 7 Eiders à tête grise. On espère pour demain !?
Souper : potage aux légumes, salade et terrine de poissons, riz au lait pour le dessert. Lionel rit tellement pour une contre pétrie non voulue de Bertrand (tous sur le pont) qu’il faillit tomber dans les pommes !!!
Après cette journée, on a un peu les jambes engourdies et on demande à l’équipage s’il serait possible de débarquer ? Ils sont vraiment super : on va faire une belle promenade et allons au lit directement en rentrant.

Jeudi 29 juillet

Encore grand soleil ce matin ! On débarque à Farmhamna (comme hier soir) et entamons une promenade… on croise de loin la famille de Bernard qui se ballade avec la dame norvégienne et ses filles qui sont en vacances sur l’île. Ils nous avertissent par radio qu’ils ont observé une 60aine de Phoques communs. Comme tout le monde n’est pas partant, nous devons retourner en groupe jusqu’au bateau et retour sur l’île pour une petite équipe. 40 minutes de marche et là, après s’être mouillé les pieds (il y a juste Stéphane qui se fait porter par son papa ;-), nous observons ces phoques de très près ! Super…
La faim commence à se faire sentir sérieusement. Il est déjà 14h30 et on ne parle que de recettes !!! Retour sur le bateau à 15h00 avec au menu : pain avec tube de maquereaux à la tomate, salade verte et quiche aux oignons + cake aux fruits. Toujours délicieux. Après tout ça, petite sieste obligatoire et nous naviguons vers notre dernier mouillage à Longyearbyen. Environ 8 heures de route et par chance, pas trop de houle.
Lionel trie ses photos pour en donner une sélection à Martin pour le site d’escales polaires et il se rend compte qu’il a peut-être eu un peu la « gâchette » facile.
Le capitaine, Anne et leurs filles + Martin et Muriel préparent l’apéritif : cocktail planteur pour tous. Sympa ! On en profite pour les remercier de ce super séjour : accompagnement, qualité des infos, cuisine, etc. vraiment génial. Lionel dédicace un livre des oiseaux et mammifères de Svalbard pour Bernard et sa famille et il y a une petite enveloppe pour Muriel et Martin.
Au menu : potage au poisson et là : attraction ! Madeleine promet à Stéphane que s’il mange toute son assiette de soupe, elle mangera un hamburger !! Les encouragements vont bon train et … il finit ;-)) Madeleine est « horrifiée », mais tellement contente qu’il ait mangé un peu. Beaucoup ri !
Emincé de renne, riz et confiture d’airelles + cheese cake pour le dessert. Martin fête ses 33 ans. Il a droit à une petite chanson…
Tisane calmante et au lit ! Apparemment pas assez d’effets pour Philippe… il remonte sur le pont et, dixit Nathalie, elle a l’impression d’avoir Fred Astaire qui danse sur sa tête ;-))

Vendredi 30 juillet

Bagages, déjeuner, au revoir… et débarquement !
Il est 9h15. Un taxi vient chercher les bagages + 2-3 personnes. Le reste du groupe va à pied jusqu’à l’hôtel Radisson. Nous pouvons laisser nos bagages dans un local et partons faire les boutiques. Assez vite fait le tour !
En manchette des journaux locaux, nous lisons qu’un ours a attaqué 2 campeurs dans le NE et ils l’ont abattu ;-( Quelle inconscience de s’aventurer sur leur territoire !!!
Nous avons rendez-vous à 13h00 au Kroa Bar. On est les 12 autour d’une immense table située dans une véranda : sympa…
Menu du jour : frites, œuf au plat + T-bone : copieux ! Et Madeleine commande « son » hamburger. Stéphane jubile ! Après bien des grimaces, elle y arrive !! Bravo, car pas évident pour elle ! Quelle abnégation pour que Stéphane mange un peu… Là, il se régale de frites ;-)
On profite d’être tous attablés pour remercier officiellement Lionel…
Pascal va se promener, d’autres attendent leur chambre ou prennent leur quartier dans le hall de l’hôtel. Ceux qui ont une chambre mettent leur salle de bains à disposition : divin !
On retourne souper au Kroa Bar : pizza, encore des frites pour Stéphane : il revit ;-) et là, les longues heures d’attente se mettent à défiler… on tient avec les cartes et des pots de café !

Samedi 31 juillet

Ça y est… c’est enfin 3h00 ! On prend un taxi jusqu’à l’aéroport et devinez quoi ? On joue aux cartes pour patienter. Stéphane est insatiable ! Décollage à l’heure et le voyage s’égrène, agrémenté d’escales à Oslo puis Copenhague… Derniers jeux de cartes pour les accros, boutiques et ballades pour les autres, et on arrive à Genève à l’heure.
Moment toujours moins agréable : l’heure des au revoir !
Un tout grand merci à Lionel qui nous a permis de réaliser ce magnifique rêve ! Et à tous les participants pour l’ambiance agréable et sympathique.

Au sortir de l’aéroport, c’est le coup d’assommoir : chaleur + fatigue du voyage = KO debout ;-))

Marie-Claire


Coordonnées du bateau :
www.escales-polaires.com
E-mail : info@escales-polaires.com
E-mail de Martin : martin.hertau@hotmail.fr